Courbatures : 5 conseils pour prévenir et/ou soulager


Courbatures Jeune femme tenant sa nuque douloureuse

Les courbatures sont des douleurs musculaires que l’on peut ressentir après le un effort physique intense ou inhabituel. Pendant plusieurs jours, des parties du corps comme les cuisses, fesses et mollets peuvent être douloureux. Bien entendu, on se passerait bien de telles sensations désagréables.

Voici les conseils de Régime Recette pour prévenir les courbatures ou les soulager, si elles sont déjà installées.

Comment définir une courbature ?

Courbatures Jeune femme tenant son dos douloureux

La courbature peut se définir comme une douleur musculaire diffuse. Elle apparait après un exercice intense ou inhabituel. Elles sont aussi appelées des DOMS : Delayed Onset Muscle Soreness. Cela peut se traduire en français par « manifestation musculaire douloureuse retardée ». En général, les courbatures surviennent 12 heures à 48 heures après l’effort. Elles peuvent durer pendant 5 jours. La douleur atteint son maximum à 24-48 heures.

Causes de l’apparition des courbatures

Comment les courbatures surviennent est un phénomène méconnu. Cependant, plusieurs causes sont évoquées :

  • Les micro-lésions des cellules musculaires ; 
  • La réaction inflammatoire du fait des micro-lésions mentionnées ci-dessus;
  • La stimulation de façon mécanique et chimique des terminaisons nerveuses par les lésions musculaires.

Les courbatures sont le plus provoquées par un type de contraction musculaire qui se retrouve dans les exercices sportifs. Ces exercices, de musculation et renforcement musculaire, consistent en la contraction de façon volontaire du muscle pendant son allongement.

Que faire pour calmer et même dire stop aux courbatures ?

Pour calmer les courbatures ou y mettre un terme il faut :

1 – Toujours effectuer échauffement et étirements

Courbatures Jeune femme accompagnée d'un jeune homme procédant à des étirements

Il arrive d’effectuer des échauffements à la va vite. Ceci est à éviter car cela favorise l’apparition des douleurs musculaires. Avant le sport, il est important d’effectuer des mouvements à intensité progressive afin de chauffer les muscles. De la même manière, l’étirement après le sport, n’est pas à négliger.

L’échauffement sert à préparer les muscles au sport ainsi qu’à renforcer leur réactivité. Ceci aide à limiter le risque de lésions. L’étirement quant à lui contribue au relâchement des muscles et à la réduction des petites contractures qui entraîne les courbatures.

2 – Boire abondamment de l’eau

Courbatures Jeune homme buvant de l'eau les yeux fermés

L’hydratation est indispensable afin que les toxines présentes dans le corps (générée par votre séance de sport) soient éliminées grâce aux muscles. Ainsi, il convient de boire de l’eau avant, pendant et après le sport.

Essayez de boire une grande quantité dans l’heure suivant votre séance de sport. Cela devrait représenter à peu près 1L d’eau. Ensuite, buvez votre eau en petite quantité tout au long de la journée. Inutile de préciser qu’il est nécessaire de ne pas consommer de boissons sucrées. Mais on le dit quand même !

3 – Appliquer du chaud et du froid sur les muscles douloureux

Courbatures Jeune femme tenant une poche de glace posée sur son épaule gauche

Dès que vous ressentez les premières manifestations de courbatures, dirigez-vous aussitôt vers le congélateur. Le froid agit bénéfiquement sur les courbatures au début de leur apparition. Comment procéder ? Placez des glaçons dans un torchon et posez-le pendant une quinzaine de minutes sur les parties commençant à se raidir. Vous pouvez aussi utiliser un sac de petits pois surgelés.

Après que les courbatures se soient installées, c’est l’alternance des bains d’eau chaude et d’eau froide qui est bénéfique. En effet, cette pratique agit comme une pompe sur le muscle grâce à une succession de vasoconstrictions et vasodilatations. Cette méthode contribue aussi à la récupération. Il faut reconnaitre que cette méthode est discutable car son effet sur les courbatures est limité bien que apportant une détente instantanée.

4 – Apaiser les courbatures en pratiquant l’auto-massage

Courbatures Jeune femme de dos tenant ses épaules des deux mains

Vous pouvez effectuer une séance d’auto-massage afin de relâcher vos muscles douloureux. L’auto-massage est néanmoins à éviter s’il y a claquage ou déchirure. Une étude menée au Canada révèle que 10 minutes de massage réduit les mécanismes d’inflammation qui sont à l’origine des courbatures. Le massage contribue aussi à la récupération musculaire. Cependant il y a peu d’information concernant le moment où il faudrait effectuer le massage après le sport pour en tirer le plus de bienfaits.

Quoiqu’il en soit, vous passerez d’agréables moments grâce au massage. Masser vos muscles tout de suite après l’effort les soulagera et permettra leur relâchement. Important : le massage devient plus efficace grâce à l’utilisation de l’huile essentielle de menthe poivrée. Mélangez-en 6 gouttes dans une cuillère à café de macérât d’Arnica. Servez-vous de ce mélange pour soulager vos muscles douloureux.

5 – Recommencer le sport mais… prudence

Courbatures Jeune femme accompagnée d'un jeune homme s'étirant sur des tapis de fitness

Lorsqu’on ressent des courbatures, est-ce une solution de soigner le mal par le mal ? C’est à dire de pratiquer à nouveau le sport dès qu’on le peut ? Pour certains experts oui, mais pour d’autres, non. En effet, solliciter trop vite les muscles pourraient empirer les micro-lésions. Néanmoins demeurer inactif retarderait l’élimination des toxines. Que faut-il donc faire ? Reposez-vous pendant 48 heures le temps que vos muscles se remettent avant de reprendre le sport. Il est conseillé de pratiquer alors les activités physiques qui sollicitent les muscles en douceur. Comme par exemple la natation, la marche ou le vélo. Ainsi le débit sanguin augmentera et permettra une élimination plus rapide des toxines musculaires. Les endorphines émises grâce au sport auront aussi un effet anesthésique agréable.

Ressentez-vous actuellement les effets désagréables des courbatures ? Considérez cela comme un état passager et souvenez-vous que la répétition est fructueuse ! Plus vous vous exercerez et plus vos muscles s’habitueront à l’effort et moins vous souffrirez de courbatures. Alors à vos baskets, prêts… !

6 – Recourir à l’homéopathie

Courbatures Pillules homéopathique étalées au milieu de plantes sur un fond blanc

Une autre méthode pour calmer ses courbatures consiste à pratiquer l’homéopathie, et principalement utiliser les granules d’Arnica Montana. Servez-vous de ces granules pour masser vos muscles endoloris. A part ces granules, l’usage de médicaments à base de plantes pourra soulager les courbatures. Vous pouvez boire les feuilles du cassis en tisane ou en extrait fluide standardisé (EPS).

Les feuilles de millepertuis, utilisées en pommade ou cataplasme, sont efficaces contre les courbatures et d’autres douleurs musculaires. Cependant, comme le mentionne Yannick Schmitt, l’homéopathie doit être pratiquée avec prudence. Non seulement son efficacité reste à prouver mais en plus elle peut s’avérer dangereuse.

Consulter quand les courbatures persistent

N’hésitez pas à recourir à un médecin si les courbatures persistent au delà de quelques jours. Les complications éventuelles dues aux courbatures sont moindres. Cependant il convient de consulter un médecin si elles sont fréquentes ou tardent à s’estomper. Notons que les courbatures peuvent être à l’origine de maladies sévères qui affectent les muscles comme les myopathies.


Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend