Rétention d’eau : astuces et conseils pour l’éradiquer


Rétention d’eau Jeune femme constatant ses jambes gonflées dans le miroir

La rétention d’eau est un trouble souvent bénin, dont les femmes sont plus atteintes que les hommes. Selon les explications du Dr Ariel Toledano, phlébologue, voici quelques symptômes de la rétention d’eau : sensation d’être gonflé(e), difficultés à retirer les bagues, chevilles qui doublent de volume, etc. L’eau constitue environ 60% du poids d’un adulte. Mais bien qu’indispensable à notre corps, ce dernier ne peut la garder longtemps et l’élimine alors pendant la journée par des secrétions comme la sueur et l’urine.

Hélas, ce mécanisme se dérègle parfois entrainant le stockage de l’eau. Le corps ne pouvant plus faire circuler les liquides ni réguler leur quantité, ils sortent des capillaires qui sont de petits vaisseaux sanguins. Ils s’abritent par la suite dans les tissus voisins. En conséquence, on constate un gonflement, d’abord des membres inférieurs, et ensuite de tout le corps.

Régime Recette vous donne quelques explications sur la rétention d’eau, ainsi que des astuces et conseils pour y mettre un terme !

Quelques explications sur la rétention d’eau

L’organisme renferme 65-70 % d’eau. Un tiers de cette quantité qui est emprisonné à l’intérieur des cellules est le liquide intracellulaire. Les deux-tiers restants c’est le liquide extracellulaire. On le retrouve dans les vaisseaux sanguins (plasma) ou entre les cellules (liquide interstitiel).

« Pour maintenir cet équilibre, l’organisme dispose d’un système qui régule la filtration et la réabsorption d’eau entre les vaisseaux, les tissus et les espaces interstitiels« , explique le Dr Ariel Toledano, phlébologue à Paris. Ce système repose sur :

  • La pression osmotique – elle tend à attirer l’eau du milieu le plus concentré vers le moins concentré
  • La pression hydrostatique – générée par le système cardiovasculaire.

Cependant, ce système peut présenter des défauts. Leau pénètre alors les tissus et ne peut plus en sortir : c’est la rétention d’eau.

Pourquoi la rétention d’eau ?

La rétention d’eau est due à plusieurs facteurs. Il arrive que ces derniers changent selon les personnes. Les principaux sont :

  • La forte température : elle affecte les vaisseaux sanguins en entraînant leur dilatation et leur porosité. Ceci contribue à faire sortir l’eau des vaisseaux et à empêcher que les tissus les réabsorbent ;
  • L’immobilité de façon prolongée, que ce soit en position assise ou debout ;
  • Une alimentation gorgée de sel et/ou contenant une quantité insuffisante de protéines ;
  • Un  déséquilibre hormonal, qui peut survenir dans certains cas comme la grossesse ou la ménopause. Il en est de même pour la prise d’une pilule inadéquate et la période avant l’arrivée des règles ;
  • Des médicaments dont les plus concernés sont les corticoïdes, les antihypertenseurs, les traitements neuroleptiques  et les traitements hormonaux ;
  • Des maladies comme par exemple l’insuffisance veineuse, rénale ou cardiaque. Elles dérèglent le système qui régule les fluides. Elles créent aussi des œdèmes plus ou moins graves ;
  • Une mauvaise circulation sanguine, qui rend difficile l’absorption des liquides.

5 règles pour combattre la rétention d’eau

La rétention d’eau affecte plus particulièrement certaines personnes. Par exemple celles souffrant d’une mauvaise circulation veineuse ou lymphatique, ou encore les femmes enceintes. Les personnes qui adoptent la position debout la journée entière et celles sujettes à un déséquilibre hormonal sont aussi concernées. Mais quelles sont les solutions pour dégonfler ?

1 – Boire encore et toujours pour lutter contre la rétention d’eau

Rétention d’eau Jeune femme buvant un verre d'eau

Les personnes qui souffrent de rétention d’eau commettent souvent une erreur. Celle de réduire leur consommation d’eau pensant se débarrasser ainsi de l’eau restée dans leurs tissus. Il faut absolument mettre un terme à une telle habitude car c’est l’effet contraire qui se produit. En effet, privé d’eau, le corps garde toujours l’eau. Pour éliminer l’eau et favoriser les fonctions de drainage du corps, il faut boire de l’eau. Il est recommandé d’en boire au moins 1,5 litre par jour et même plus quand il fait très chaud. Pour vous y aider, gardez toujours sur vous une bouteille d’eau. Il est conseillé d’en boire de petites quantités de façon fréquente.

2 – Faites vos adieux au sel

Rétention d’eau Bouteille de sel disposée horizontalement sur une table au milieu de grains de sel

Dans nos pays, nous consommons trop de sel. Environ 5 grammes par jour, ou approximativement une cuillère à café est la quantité recommandée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Cependant nous consommons en moyenne 8 à 11 grammes au quotidien oubliant que le sel retient l’eau dans notre organisme. Il est recommandé d’utiliser des aromates ou des épices au lieu du sel. Essayez également de consommer des repas maison plutôt que les préparations industrielles. Vous réduirez ainsi votre consommation de sel ainsi que les risques d’hypertension. Vous mettrez ainsi un terme à la rétention d’eau.

3 – S’alimenter de façon à stimuler la circulation sanguine

Rétention d’eau Différents légumes et fruits disposés sur un fond blanc

Luttez contre la rétention d’eau en consommant les vitamines qui contribuent à une bonne circulation sanguine. La vitamine C préserve la flexibilité des vaisseaux sanguins et les renforce. On la retrouve dans les agrumes, kiwi, brocolis, légumes feuilles, poivrons, fruits rouges, etc. Quant à la vitamine B, elle aide à lutter contre le mauvais cholestérol. De plus, elle évite que les vaisseaux sanguins durcissent. Betteraves, poisson, tournesol, etc. contiennent de la vitamine B.

4 – Cesser d’emprisonner son corps dans des vêtements trop moulants

Rétention d’eau Jeune femme tirant son jean trop large pour elle

Quand vous êtes victime de rétention d’eau, votre ennemi sont les jeans skinny et les tops trop ajustés. Ils empêchent la circulation du sang au niveau de la lymphe et empirent votre état. Vous devez plutôt choisir des vêtements amples, légers, confortables et sans élastiques. Plus encore en période de chaleur, ou quand vous devez rester debout des heures durant.

5 – L’auto-massage pour dire adieu à la rétention d’eau

Rétention d’eau Jeune femme se massant le pied gauche

Le massage drainant est un massage qui se pratique en institut ou chez vous, dans votre canapé. Il sert à relancer la circulation de la lymphe. Voici comment faire l’auto-massage :

  • Effectuez des mouvements du bout du pied jusqu’au haut de la jambe
  • Alternez pressions et glissements prononcés pour que les liquides « remontent ».

Ce massage peut aussi se faire chez un kinésithérapeute sous prescription de votre médecin.

Quatre remèdes de grand-mère pour soigner la rétention d’eau

En plus des 5 règles pour lutter contre la rétention d’eau, quelques remèdes de grand-mère peuvent aussi aider :

1 – Les infusions comme remède naturel contre la rétention d’eau

Rétention d’eau Infusion de menthe posée au milieu de gingembre et de miel

Il est possible de lutter contre la rétention d’eau grâce au pissenlit, persil, fenouil et ortie. Ce sont des diurétiques puissants. Il suffit de prendre une tasse d’eau chaude et d’y verser 1 c. à café de plantes séchées. Laissez infuser pendant 10 minutes. Après avoir filtré ce breuvage, buvez-le trois fois par jour.

2 – Le jus de citron

Rétention d’eau Jus de citron dans une coupelle posée au milieu de citrons découpés

Le citron élimine le liquide en excès et contribue aussi à évacuer les toxines. Prenez 2 c. à soupe de jus de citron et mélangez-la à une tasse d’eau chaude. Vous pouvez y ajouter du miel. Cette préparation est à boire une fois par jour jusqu’à amélioration.

3 – Le jus de canneberge pour lutter contre la rétention d’eau

Rétention d’eau Verre de jus de cranberries posé aux côtés d'un bol de cranberries

Riche en minéraux essentiels, ce jus est aussi très connu pour lutter contre la rétention d’eau. Grâce à lui, l’équilibre des liquides est conservé dans le corps. Chaque jour, il faut boire 1 tasse de ce jus non sucré jusqu’à constater que les symptômes ont disparu.

4 – Le vinaigre de cidre

Rétention d’eau Bouteille de vinaigre de cidre posée au milieu de pommes

En plus de réduire la rétention d’eau, le vinaigre de cidre contribue à normaliser les taux de sodium dans le corps. Il convient d’ajouter 1 c. à café de ce vinaigre à un verre. Pendant quelques jours, buvez ce mélange 2 fois par jour.


Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend