Régime paléolithique : tout sur le régime paléo !


Régime paléolithique Assiette contenant des morceau de viande formant le mot paléo

Le régime paléolithique, ou paléo, est un régime qui voit sa côte de popularité augmentée d’année en année. Le régime paléolithique à pour caractéristique principale de faire adopter la même alimentation que nos ancêtres. En effet, les modes de consommation ont énormément changé au cours de ces derniers siècles. Au cours de chaque nouvelle ère, de nouveaux besoins se sont créés, s’éloignant ainsi peu à peu des nécessités physiologiques des Hommes. C’est la raison pour laquelle le régime paléo souhaite axer ses objectifs sur un mode de consommation respectant les besoins physiologiques de notre organisme. Autrement dit, cette nouvelle diète permettrait au corps de fonctionner de manière totalement optimale !

Mais alors d’où vient ce régime paléolithique ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les recommandations concernant le régime paléo ? Quels sont les menus associés à la diète paléolithique ? Mais surtout, quelles sont les meilleures astuces pour réussir le régime paléolithique ? Régime Recette répond à toutes vos questions dans cet article consacré au régime paléo !

Les origines du régime paléolithique

Régime paléolithique Evolution de l'homme

C’est en 1985 que le Docteur Stanley Boyd Eaton, anthropologue à l’université de Emory à Antlanta en Georigie, « crée » le régime paléolithique. En effet, bien que ce ne soit pas une pure création, c’est grâce au Docteur Boyd Eaton que l’on a pu affirmer que l’alimentation de nos ancêtres serait idéale pour notre santé. En 1985, le Docteur Stanley Boyd Eaton publie un article dans le New England Journal of Medicine, au sein duquel il expose sa théorie.

Le Docteur Eaton affirme que « Nos gènes sont encore très proches de ceux de nos ancêtres du Paléolithique Ce qui a changé, c’est notre alimentation, avec l’avènement de l’agriculture il y a 10 000 ans, et surtout la révolution industrielle. Nous ne sommes plus adaptés génétiquement au mode alimentaire actuel. L’alimentation paléolithique ou pré-agricole peut donc être considérée comme un modèle pour la nutrition moderne. ».

En 1996 puis en 2001, plusieurs docteurs ont publié des livres ou encore des articles, basés sur les recherches du Docteur Stanley Boyd Eaton. En effet, ces différents scientifiques ont chacun expliqué que le Docteur Eaton n’avait pas purement inventé une nouvelle diète. Au contraire, ce dernier n’a fait que de rappeler que nos gènes ne sont pas bien différents de nos ancêtres. De ce fait, il est vivement nécessaire de suivre les mêmes modes de consommation de ces derniers.

Qu’est-ce que le régime paléo ?

Comme vous l’aurez compris, le régime paléolithique à pour but de revenir à l’alimentation de nos ancêtres. Ce type d’alimentation, selon les scientifiques, serait en effet bien plus adaptée à nos besoins physiologiques et serait donc meilleure pour notre santé. Le régime paléo se comprends sous différentes formes. En effet, il existe précisément 6 grands principes permettant de mieux appréhender le régime paléo.

Voici donc le détail des principes relatifs au régime paléolithique :

  • Tout d’abord, il est très important de ne manger que des viandes maigres, du poisson ainsi que des produits de la mer en général. Ces différents aliments sont directement disponibles dans la nature et existaient déjà à l’époque du paléolithique.
  • Le régime paléolithique impose la consommation de fruits ainsi que de végétaux sans amidon. Au même titre que les viandes et les produits de la mer, ces produits sont disponibles dans la nature.
  • Ensuite, le régime paléo interdit la consommation de céréales (à l’exception du riz et du sarrasin) ainsi que de produits laitiers. Ces aliments sont interdits au sein du régime car ils sont apparus au moment de la révolution agricole (période de culture ainsi que d’élevage).
  • Quatrième principe, le régime paléolithique interdit la consommation d’aliments transformés. Cela concerne en effet tout type de produit transformé. Autrement dit, petit exemple, plutôt que de consommer de l’huile d’olive, il serait plus judicieux de consommer des olives tout court.
  • Enfin, le régime paléo conseil de se tourner vers des produits issus de l’agriculture biologique.

Comment le régime paléolithique entraîne-t-il une perte de poids ?

Régime paléolithique Femme tenant sa taille avec un mètre ruban

Le régime paléolithique entraine une perte de poids notamment grâce à la suppression au sein du régime alimentaire des féculents ainsi que des aliments transformés. En effet, les féculents et les aliments transformés représentent la principale cause de prise de poids au sein d’un régime alimentaire classique.
De plus, une forte quantité de protéines est présente dans le régime paléo. Ainsi, le sentiment de satiété apparait bien plus rapidement que dans un régime classique. Enfin, le transit est largement amélioré grâce aux nombreux fruits et légumes consommés. C’est donc grâce à ces trois principales raisons que le régime paléolithique permet d’entrainer une perte de poids.

Les bienfaits médicaux du régime paléolithique

Régime paléolithique Docteur donnant des conseils à un patient

Le régime paléo ne permet pas simplement une perte de poids. En effet comme vous l’aurez compris, plusieurs principes font que le régime paléolithique induit inévitablement une perte de poids. Cependant, ce régime présente de nombreuses autres caractéristiques extrêmement bénéfiques pour la santé. Plusieurs scientifiques (des médecins principalement) ont affirmé que le régime paléo avait de nombreux effets bénéfiques sur diverses maladies. Le Docteur américain Loren Cordain affirme que le mode d’alimentation du paléolithique permettrait de lutter contre les maladies telles que l’hypertension, l’asthme, l’arthrite, etc. Ce même médecin affirme également que le régime paléo permettrait

Par ailleurs, pour l’immunologue Jean Seignalet, les remarques sont les mêmes. Le régime paléolithique permettrait d’éviter au maximum les plus grands fléaux sanitaires. En effet, le Docteur Seignalet aurait testé et remarqué les effets du régime paléolithique sur des maladies comme la sclérose en plaque ou encore l’arthrite (au même titre que le Docteur Loren Cordain). Chaque test aurait permis de démontrer avec succès les bienfaits du régime paléo. L’apport protéique élevé, les fruits et légumes en forte quantité et l’exclusion du sel, du sucre ainsi que des féculents et des laitages sont des bénéfices directs pour la santé. C’est ainsi la raison pour laquelle la diète paléolithique voit sa côte de popularité augmenté d’année en année.

Quelle est la durée du régime paléolithique ?

Régime paléolithique Assiette dans laquelle se trouve des aliments formant une horloge

Tout comme le régime Méditerranéen ou Crétois, le régime paléolithique n’est pas un régime avec une durée limitée. En effet, il s’agit plutôt d’un mode de vie. Si vous désirez perdre vos kilos en trop, il faudra penser à pratiquer le régime paléolithique sur le long terme. Le régime paléo, comme vous l’aurez compris, ne permet pas seulement la perte de poids. En effet, cette diète permet également de prévenir ou même de guérir certaines maladies. C’est la raison pour laquelle il est important d’avoir à l’idée que le régime paléolithique peut tout simplement devenir votre mode de vie quotidien. Plus besoin de faire des régimes à tout va. Il vous suffira simplement d’adopter le mode de vie paléo pour garder la ligne et surtout la santé !

Les différences avec l’alimentation moderne

Comme vous l’aurez compris, le régime paléo vise tout simplement à reprendre les critères de consommation du paléolithique. Les modes de consommation entre cette ère et la nôtre diffère complètement. Voici donc quelques exemples :

  • Durant l’ère du paléolithique (préhistoire), l’apport journalier pour un homme ou une femme était de 3000 kcal/jour. Aujourd’hui, les critères sont bien différents. En effet, de nos jours, l’apport journalier d’un Homme ne doit pas excéder 2600 kcal/jour, tandis que celui d’une femme ne doit pas excéder 1800 kcal/jour.
  • Concernant les protéines, nos ancêtres en consommaient d’avantage ! En effet, alors que la consommation de protéines animales tournait autour de 108 à 140 g/jour au paléolithique, notre consommation actuelle est d’environ 64 à 68 g/j.
  • Notre consommation actuelle de graisse est bien plus élevée que durant le paléolithique. En effet, le rapport oméga-6/oméga-3 était 10 fois plus faible durant l’ère du paléolithique.
  • Par ailleurs, notre consommation de lipides est à peu près identique à celle de l’ère paléolithique. En effet, les hommes préhistoriques consommaient environ 30 à 39% de lipides tandis que nous consommons actuellement entre 33 et 37% de lipides.
  • Enfin, concernant les glucides, la différence est également importante. Les hommes préhistoriques consommaient nettement moins de glucides que nous. En effet, leur principale source de sucre se trouvait dans les fruits, les tubercules, les racines et les baies. Autrement dit, rien à vois avec les produits actuels, bourré de mauvais sucre.

Liste des aliments du régime paléolithique

Régime paléolithique Jeune femme tenant une liste de course dans ses mains devant un caddie

Le régime paléolithique impose une liste d’aliments bien précise. En effet, comme vous l’aurez compris, tout n’entre pas dans le régime alimentaire prescrit par le régime paléo. C’est la raison pour laquelle Régime Recette vous donne aujourd’hui la liste complète des aliments permis ainsi que des aliments interdits par le régime paléolithique.

Les aliments permis

Voici la liste des aliments permis au sein du régime paléolithique :

  • Les fruits : tout type de fruits est autorisé au sein du régime paléo. Vous pouvez en consommer à volonté !
  • Les légumes : laitue, champignons, carottes, avocats, chou-fleur, brocolis, betteraves, épinards, tomate, concombre, poireaux, endives, etc.
  • Les viandes : seules les viandes maigres sont autorisées au sein du régime paléolithique. Autrement dit, la volaille, le porc, le veau etc.
  • Les poissons : tout type de poisson est autorisé au sein du régime paléo. Les produits de la mer sont à consommer sans modération !
  • Les fruits à coque : les noix, les noisettes, les graines de tournesol, etc.

Liste des aliments interdits

Voici la liste des aliments permis au sein du régime paléolithique :

  • Les céréales : le blé, l’avoine, l’orge, le seigle, le maïs, etc.
  • Les légumineuses : haricots, lentilles, fève, soja, etc.
  • Les produits laitiers : tous les produits laitiers en général sont à bannir de votre alimentation si vous souhaitez suivre le régime paléolithique.
  • Les huiles végétales : colza, tournesol, maïs, palme, noix, etc.
  • Les tubercules : manioc, pomme de terre, topinambour, etc.
  • Les produits transformés : les sodas, les jus, les produits contenant du sucre raffiné, les produits contenant des édulcorants, etc.

Menu type du régime paléolithique

Régime paléolithique Bloc notes disposé au milieu de plusieurs aliments

Le régime paléolithique est un régime assez restrictif. En effet, comme vous venez de le constater, la liste d’aliments autorisés par le régime paléo n’est pas bien grande. En supprimant de nombreuses catégories d’aliments, le régime paléo ne laisse pas beaucoup de place à l’imagination. Lorsqu’il s’agit de faire à manger, les idées se font rares. Mais pas de quoi panier ! Régime Recette vous propose de découvrir un menu totalement compatible avec le régime paléolithique. Alors plus d’excuses et à vos fourneaux !

Petit-déjeuner

  • Un grand verre d’eau.
  • Un pudding (fait maison) aux graines de chia et fruits rouges.

Déjeuner

  • Une salade de crudités (tomates, concombres, etc.).
  • Du blanc de poulet grillé OU de la dinde.
  • Des légumes grillés (des courgettes par exemple)
  • Un fruit.

Collation

  • Un fruit.

OU

  • Quelques fruits à coque (noix, noisettes, amandes, etc.).

Dîner

  • Une soupe de légumes (fait maison).
  • Un poisson grillé ou vapeur (du cabillaud par exemple).
  • Des épinards frais.
  • Un fruit au choix.

Recommandation et précautions concernant le régime paléolithique

Un régime n’est jamais sans risques ni inconvénients. Un régime c’est un grand changement dans ses habitudes ! Il faut tout reprendre à zéro afin de pouvoir tout recommencer sur de bonnes bases ! C’est la raison pour laquelle il est très important de s’informer sur le régime que l’on souhaite suivre avant de s’y lancer pleinement. Régime Recette vous propose donc de découvrir notamment quels sont les dangers relatifs au régime paléolithique. Nous vous proposons également d’évaluer votre profil afin de savoir si le régime paléo est fait pour vous. Enfin, pour finir, nous vous dirons si le régime paléolithique est compatible avec le sport ou non.

Le régime paléolithique est-il dangereux ?

Régime paléolithique Point d'interrogation dans une assiette

Bien que le régime paléolithique autorise la consommation de viande (uniquement les viandes maigres), il est essentiel de ne pas en abuser. Si votre consommation de viande s’accroit de manière disproportionnée, votre santé pourrait vite être impactée. De plus, il est important de savoir que la qualité des viandes consommable en France (ou ailleurs) n’est pas toujours au rendez-vous. Ainsi il est important de faire très attention.

Par ailleurs, il est important d’être conscient que le régime paléolithique peut être à l’origine de nombreuses carences. En effet, comme vous l’aurez compris, le régime paléo supprime plusieurs catégories de son programme alimentaire (féculents, produits laitiers, etc.) Ainsi, il se pourrait que le régime paléolithique provoque des carences en vitamines D par exemple. Autrement dit, il sera nécessaire d’être extrêmement attentif et à l’écoute de votre corps.

Le régime paléo est-il fait pour vous ?

Régime paléolithique Jeune femme tenant une fourchette et soupirant

Le régime paléolithique convient parfaitement aux personnes souhaitant changer de mode de vie. En effet, au regard des nombreuses restrictions que le régime paléolithique impose, il est important de bien réfléchir avant de se lancer dans ce régime. Par ailleurs, il a été démontré également que le régime paléo permettrait de retrouver la forme au quotidien Autrement dit, pour les personnes désireuses de retrouver la forme ainsi que la ligne, le régime paléolithique conviendrait parfaitement !

Régime paléo et sport, c’est compatible ?

Régime paléolithique Fruits et légumes disposés aux côtés de basket de sport

Le régime paléolithique est parfaitement compatible avec la pratique d’une activité physique et sportive. En effet, le régime paléo permettrait d’accroitre les performances sportives mais également de réduire le temps de récupération. Autrement dit, comparé à une personne ayant un régime alimentaire classique, les personnes pratiquant le régime paléo récupèreraient plus vite. Ainsi, sachez que le régime paléolithique et tout à fait compatible avec le sport. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Astuces et conseils pour réussir le régime paléolithique

Comme pour la plupart des régimes, Régime Recette vous propose une (longue) liste de conseils et astuces pour réussir votre diète ! Nous savons qu’il est parfois difficile d’allier théorie et pratique. C’est la raison pour laquelle Régime Recette vous propose de découvrir tous les secrets de la réussite du régime paléo.

1. Mettez les compteurs à 0 pour réussir le régime paléo

Régime paléolithique Compteur caloriques en fruit et légumes

En effet, comme vous l’aurez compris, lorsque l’on se lance dans le régime paléolithique, l’on entame un nouveau mode de vie. C’est donc la raison pour laquelle il est important de faire un grand ménage dans votre quotidien. Autrement dit, faites un grand ménage dans votre frigo. Tout ce qui ne convient pas au régime paléo devra finir ses jours à la poubelle ! De plus, le ménage concerne également vos habitudes. Si vous aviez l’habitude de succomber à la moindre gourmandise, ou encore si vous n’étiez pas sportif(ve), il faudra tout changer !

2. Mangez équilibré pour réussir le régime paléolithique

Régime paléolithique Plat équilibré avec du saumon et des légumes

Le régime paléo propose une large liste d’aliments autorisés durant la diète. Bien qu’il y ait de nombreuses restrictions, il est tout à fait possible de trouver une bonne alternative afin de manger équilibré. Essayez de jouer avec les aliments proposés en variant les menus à chaque repas !

3. Évitez les fruits trop sucrés

Régime paléolithique Nombreux fruits sucrés

Bien que les fruits soient grandement autorisés par le régime paléolithique, il est nécessaire de ne pas trop en abuser. En effet, comme nous l’avions vu juste au-dessus, le concept de la diète paléo est de tout faire avec modération. Dans le cas contraire, vous risquerez de mettre votre santé en danger. Ainsi, prenez bien soin de choisir les fruits les moins sucrés en priorité ! Évitez donc les fruits rouges, les pommes granny et pink lady, le raisin, etc.

4. Écoutez votre corps durant le régime paléolithique

Régime paléolithique Jeune femme se tenant l'oreille pour mieux entendre

Comme nous l’avions dit précédemment, le régime paléolithique est un changement complet de mode de vie. Au même titre que le régime méditerranéen, le régime paléo n’a pas de durée précise. Tout dépend en effet de vous, de votre capacité d’adaptation et de résistance. Autrement dit, si vous sentez, au bout d’une certaine période, que le régime paléo ne vous convient plus, il est nécessaire de tout arrêter. Le but principal du régime paléolithique et de vous faire adopter un autre mode de vie vous permettant de perdre du poids par la même occasion. Cependant, il n’est aucunement question de vous torturer ou vous faire du mal ! C’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’être à l’écoute de votre corps tout au long de la diète.

5. L’eau, l’eau et encore l’eau pour réussir le régime paléo

Régime paléolithique Jeune femme tenant un verre d'eau

L’eau est remplie d’atouts ! En effet, elle ne contient ni calorie, ni sucre. Au contraire, elle est pleine d’oligo-éléments qui sont primordiales pour notre santé. Elle permet d’éliminer les déchets stockés dans notre organisme et de lutter efficacement contre la rétention d’eau. Il est recommandé d’en boire 1,5L par jour, mais rien ne vous empêche d’en consommer d’avantage !

Avis sur le régime paléolithique

Régime paléolithique Flèche verte et croix rouge

Vous l’aurez compris, le régime paléolithique vous permet de perdre du poids mais aussi de changer complètement votre mode de vie. Cependant, cela n’est pas sans inconvénients ni risque. Régime Recette vous expose donc les avantages et les inconvénients liés à la pratique du régime paléolithique.

Les avantages

  • Le régime paléolithique vous permet de perdre du poids rapidement. Grâce à la diète stricte que le régime paléo impose, vous serez sûr(e)s de perdre du poids en un rien de temps !
  • Comme nous l’avions dit précédemment, le régime paléo est parfaitement compatible avec la pratique d’une activité physique et sportive. En effet, le régime paléolithique permettrait d’augmenter de manière conséquentes les performances sportives. Ainsi, n’ayez aucune crainte et lancez-vous !
  • La diète paléo propose un large éventail d’aliments autorisés à la consommation. Autrement dit, grâce au régime paléo, il est tout à fait possible de l’adapter selon les goûts de chacun. En effet, il est parfois difficile de trouver un régime au sein duquel les menus seraient au goût de chacun. Le régime paléo vous permet ainsi de varier vos menus tous les jours, pour vous faire plaisir !

Les inconvénients

  • Les restrictions alimentaires imposées par le régime paléolithique peuvent s’avérer être un vrai inconvénient. En effet, en supprimant les produits laitiers, les céréales et autres, le régime paléo peut vite devenir contraignant et difficile à supporter.
  • Inconvénient découlant du précédent, la diète paléo peut vite s’avérer dangereuse. En effet, elle peut notamment créer de nombreuses carences pour votre organisme. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de bien être à l’écoute de son corps pour éviter les risques de carence nutritionnelles.
  • Les nombreuses spécificités du régimes paléolithique peuvent rapidement lasser les personnes le pratiquant. Il est donc très important de faire une sorte de test avant de vous lancez complètement dans la diète paléolithique. Rappelez vous que le régime paléo est plus qu’un régime, c’est un mode de vie ! Il est donc nécessaire de bien réfléchir avant de vous lancer totalement dans cette diète.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *