Jeûne intermittent ou Fasting : tout ce qu’il faut savoir


Jeûne intermittent ou Fasting Horloge posée sur une assiette sur laquelle est écrit fasting

Le jeûne intermittent ou fasting est un nouveau mode de régime minceur. En effet, le jeûne intermittent permet d’accorder à son organisme plusieurs heures de repos en toute simplicité. Le principe du jeûne intermittent est très facile à comprendre : il suffit simplement de sauter un ou plusieurs repas. Le fasting est une technique permettant à l’organisme de « faire un break ». En effet, le corps peut parfois arriver à saturation avec toutes les quantités de nourriture ingérer. Grâce au jeûne intermittent, l’organisme est libre de faire son travail en douceur et sans précipitation.

 

Il a été découvert que le jeûne intermittent, ou fasting, pourrait devenir une nouvelle technique minceur. En réalité, il ne s’agit pas à proprement parlé d’un régime. En effet, le jeûne intermittent ne consiste qu’à sauter un (ou plusieurs) repas. Ainsi, il est impossible de considérer le fasting comme un régime à proprement parler. Le jeûne intermittent intervient comme une nouvelle technique simple et rapide permettant de perdre du poids. Contrairement à certains régime restrictif, le fasting est plutôt simple à mettre en œuvre. Régime Recette vous propose ainsi une analyse complète de la nouvelle technique minceur : le jeûne intermittent.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Jeûne intermittent ou Fasting Horloge posée dans une assiette accompagnée de couverts

Le jeûne intermittent ou fasting, est une technique consistant à sauter un ou plusieurs repas dans la journée. Le fasting permet au corps de se reposer pendant quelques heures dans la journée. En effet, faire 3 repas par jours, voire plus, pourrait avoir tendance à surmener l’organisme ainsi que les organes tels que le foie et les reins. Le jeûne intermittent intervient comme une sorte de détox du corps. En faisant plusieurs repas par jours, le corps est trop souvent solliciter. De ce fait, cela lui laisse peu de temps entre les repas pour éliminer ce qui a été consommé au repas précédent. C’est la raison pour laquelle le fasting permet au corps de repartir à 0, sur des bases saines. Sachez que chaque nuit, lorsque l’on dort, nous pratiquons une sorte de jeûne intermittent.

Le jeûne intermittent est très simple à comprendre. Il s’agit en réalité d’alterner deux type de période : la première est celle durant laquelle vous jeûnez purement et simplement, et la seconde est celle durant laquelle vous pouvez manger normalement. Ainsi, comme nous l’avons vu précédemment, le fasting n’est pas un régime à proprement parler. En effet, il ne consiste absolument pas en un changement radical de son alimentation. Effectivement, durant une période de jeûne intermittent vous pouvez totalement garder votre alimentation habituelle. L’important durant une période de fasting c’est de respecter les horaires fixés. De plus, durant une période de jeûne intermittent, il vous est tout à fait possible de continuer de boire de l’eau ! En effet, lorsque l’on pense au jeûne, l’on pense directement à « interdiction de boire et manger ». Cependant, le jeûne intermittent n’empêche aucunement ceux qui choisissent de le pratiquer, de consommer de l’eau.

Les différents types de jeûne intermittent

Jeûne intermittent ou Fasting Jeune femme réfléchissant à choisir entre de la mauvaise ou de la bonne nourriture

La plupart des personnes ayant déjà entendue parler du jeûne intermittent, auraient tendance à dire que le fasting équivaut à sauter le petit-déjeuner. Cependant, c’est bien plus que cela. En effet, le jeûne intermittent correspond à une multitude de technique et ne s’arrête pas à l’éviction du petit-déjeuner. Il existe une multitude de technique de jeûne intermittent ! C’est la raison pour laquelle Régime Recette vous propose de toutes les découvrir.

Voici donc toutes les techniques connues de jeûne intermittent ou fasting :

Le jeûne intermittent à temps restreint

Le jeûne intermittent à temps restreint est surement la technique de fasting la plus connue à ce jour. En effet, cette technique de fasting est également connue sous le nom de « méthode 16/8« . Il s’agit de la technique la plus simple à comprendre et la plus facile à suivre. Cette méthode de fasting est très populaire car elle est très simple à intégrer à son quotidien. Le fasting 16/8 conviendrait parfaitement aux « débutants » se lançant dans la technique du jeûne intermittent. L’idée est de commencer en douceur. Si 16h de jeûne vous fait peur, il est tout à fait possible de réduire les heures afin de passer à une méthode 14/10 ou 12/12. L’important est de trouver la technique qui est la mieux adaptée à votre rythme de vie ainsi qu’à votre corps.

Le concept du fasting 16/8 est simple : jeûner durant 16h consécutives puis manger durant 8h consécutives, durant toute la semaine. La méthode 16/8 permet cependant de faire une pause le week-end. Autrement dit, vous pouvez choisir de pratiquer le fasting 16/8 durant toute la semaine et de vous reposer durant le week-end. Cependant, si votre objectif premier est de maigrir, il est évident qu’il est préférable de pratiquer le fasting durant toute la semaine, y compris le week-end. La technique de base du jeûne intermittent à temps restreint est de sauter le petit-déjeuner. En effet, il s’agit du repas le plus simple à éliminer de son alimentation de base. De plus, cela permet d’éviter les désagréments dans votre vie sociale.

Le fasting ou régime 5:2 

Le régime 5:2 est une technique de fasting consistant à ne manger normalement que 5 jours par semaine. En effet, le principe est simple : il s’agit de jeûner durant 2 jours non consécutifs. En réalité, il s’agit plutôt de restreindre ses apports caloriques. Autrement dit, le jeûne n’est pas obligatoire durant les 2 jours du régime 5:2. L’important durant ces deux jours est de réduire au maximum les apports caloriques. C’est la raison pour laquelle le régime 5:2 est assimilable au jeûne intermittent. La très faible consommation de nourriture durant 2 jours dans la semaine s’assimile tout à fait à une sorte de jeûne.

Le jeûne intermittent 1 jour/2

Le jeûne intermittent 1j/2 est une technique de fasting très classique. En effet le principe est très simple. Il s’agit simplement d’alterner une journée durant laquelle on s’alimente normalement avec une journée de jeûne. La technique de fasting 1j/2 se découpe en 24h. Autrement dit, lorsque vous décidez d’arrêter de manger à 23h le lundi, vous ne pourrez manger à nouveau que le mardi à 23h jusqu’au mercredi 23h. C’est la raison pour laquelle il est important de bien calibrer ses périodes de jeûne.

Il vous est tout à fait possible de choisir vos périodes de jeûne. En effet, vous pouvez par exemple décider de jeûner à partir de midi. Dans ce cas, vous ne pourrez manger à nouveau que le lendemain à midi. Il est très important de choisir ce qui vous convient le mieux. Mais pas de panique ! Il est tout à fait possible de modifier votre choix car rien n’est définitif. En effet, si vous sentez que la période de jeûne choisie ne vous convient pas tellement, reprenez à 0 et recommencez !

La warior diet

La warrior diet est une technique de jeûne intermittent inventée par Ori Hofmekler. Ori Hofmekler se définit comme un visionnaire, en avance sur son temps, apportant un concept et des techniques uniques de santé et longévité. Ori Hofmekler a crée la warrior diet. Cette technique de fasting consiste simplement en la réduction des apports caloriques au petit-déjeuner et au déjeuner. De ce fait, il s’agit de consommer un gros repas le soir au dîner. À proprement parlé, la warrior diet n’est pas une réelle technique de jeûne intermittent. Cependant, au même titre que le régime 5:2, la warrior diet impose une restriction calorique tout au long de la journée. Ainsi, cela peut largement s’apparenter à une technique de jeûne intermittent.

Par ailleurs Ori Hofmekler conseille fortement de pratiquer une activité physique et sportive durant la phase de réduction des apports caloriques. En effet, il affirme que cette technique permet d’accélérer le processus d’amincissement. La warrior diet n’étant pas une réelle technique de jeûne intermittent, il est tout a fait possible de s’hydrater. De plus il est également possible de consommer quelques aliments en très petites quantités. Autrement dit, lorsque vous décidez de pratiquer une activité physique durant la phase de « jeûne », il est tout à fait possible de consommer une banane par exemple.

Le fasting OMAD (one meal a day = un repas par jour)

Le fasting OMAD est sûrement la technique de jeûne intermittent la plus difficile à suivre. L’acronyme OMAD signifie « one meal a day » traduisible par « un repas par jour ». Comme vous l’aurez compris, le fasting OMAD impose la consommation de seulement 1 repas par jour. Cette méthode de fasting a pour objectif de prolonger le plus possible la période de jeûne. Ainsi, le principe est simple. Dans l’idée où votre repas durerait 1h, votre période de jeûne équivaudra alors à 23h. Au cours de votre repas, il vous est possible de consommer tout ce que vous souhaitez. Cependant, une fois le repas terminé, vous entrez en période de jeûne jusqu’au prochain repas. Il s’agit d’une version plus difficile de la warrior diet.

Comment se préparer à une période de fasting ?

Jeûne intermittent ou Fasting Jeune homme entouré de fruit et légume réfléchissant en se tenant le menton

Le jeûne intermittent ou le fasting est une technique difficile à mettre en œuvre en fonction des organismes. En effet, chaque personne à un rapport différent à la nourriture. C’est la raison pour laquelle, pour se préparer à une période de fasting, tout dépend de votre mode de vie au quotidien. En fonction du nombre de repas que vous consommez chaque jour ainsi que de votre condition physique, il sera plus ou moins facile d’entrer dans une période de jeûne intermittent.

La meilleure technique pour se préparer à une période de jeûne intermittent ou de fasting, c’est d’y aller petit à petit. Commencez par réduire le nombre de repas que vous faites. Si vous aviez pour habitude de faire 4 repas par jour (en comptant une collation à 10 ou à 16h par exemple), réduisez à 3 repas. Le principe étant toujours d’y aller progressivement afin de ne pas brusquer votre organisme. Une fois que vous réussirez à ne faire que 2 repas par jour, vous serez totalement en phase de commencer le jeûne intermittent. Pensez également à intégrer à votre programme une séance de sport. Si vous souhaitez maigrir, combiner le fasting à une séance de sport est une très bonne idée.

Le jeune intermittent pour maigrir ?

Jeûne intermittent ou Fasting Horloge disposée à côté d'une assiette dans laquelle se trouve un mètre ruban

Le jeûne intermittent ou le fasting avait pour but premier de détoxifier le corps. En effet, le jeûne permet à l’organisme de « se reposer » de toute la nourriture ingurgitée au cours de la journée. Cependant, plusieurs chercheurs ont réussi à démontrer que la technique du jeûne intermittent permettrait également d’entrainer une perte de poids.

Mais attention, le jeûne intermittent n’est pas un régime à proprement parlé. En effet, il ne s’agit que d’une technique temporaire et non d’un régime à réaliser sur le long terme. Le jeûne intermittent peut vite s’avérer dangereux s’il est pratiqué sur le long terme. De plus, le fasting permet certes de perdre du poids mais il ne prévoit aucune phase de stabilisation. Autrement dit, le jeûne intermittent pourra vous permettre de perdre du poids mais nous permettra pas de le stabiliser.

Différents menus du jeûne intermittent

Jeûne intermittent ou Fasting Homme atablé tenant un menu dans la main gauche

Comme vous l’aurez constaté, il existe de nombreuses techniques de fasting. Cependant, il n’est pas toujours facile de choisir laquelle pourrait nous convenir. De plus, il est parfois difficile de savoir que manger durant une période de jeûne intermittent. C’est la raison pour laquelle Régime Recette vous propose de découvrir différentes combinaisons de menus, tous compatibles avec le jeûne intermittent.

Menu type déjeuner/dîner

Matin

  • Le jeûne intermittent n’interdit pas de s’hydrater. De ce fait, il vous est tout à fait possible de boire un grand verre d’eau au réveil. Il est également possible de boire une tasse de thé vert, sans sucre évidemment !

Déjeuner

  • Une salade verte en entrée. Vous pourrez l’agrémenter des crudités de votre choix (fenouil, concombre, radis, céleri, etc.). Si vous désirez y ajouter de la vinaigrette, pensez à la faire maison !
  • Une viande blanche ou un poisson à chair blanche. Accompagnez votre viande ou votre poisson de légumes verts (haricots verts, petits-pois, courgettes, etc.).
  • Une portion de fromage ou un yaourt.
  • Un fruit au choix.

Dîner

  • Une soupe de légumes. il est évidemment préférable de préparer votre  soupe vous même. Si vous n’êtes pas le/la pro de la soupe, pas de panique ! Régime Recette vous propose de lire l’article suivant : Régime Soupe : comment maigrir en 7 jours.
  • Une viande blanche ou un poisson à chair blanche. Accompagnez votre viande ou votre poisson d’une petite portion de féculents (pâtes , riz, etc.).
  • Un fromage blanc.
  • Un fruit au choix.

Menu type dîner/petit-déjeuner

Petit- déjeuner

  • Un café noir, un thé vert ou une tisane sans sucre.
  • Un bol de céréales ou de porridge.
  • Quelques amandes accompagnées d’un yaourt au choix.

Dîner

  • Une soupe de légumes. il est évidemment préférable de préparer votre  soupe vous même. Si vous n’êtes pas le/la pro de la soupe, pas de panique ! Régime Recette vous propose de lire l’article suivant : Régime Soupe : comment maigrir en 7 jours
  • Une viande blanche ou un poisson à chair blanche. Accompagnez votre viande ou votre poisson d’une petite portion de féculents (pâtes , riz, etc.) ou de légumes verts (haricots verts, petits-pois, courgettes, etc.).
  • Une portion de fromage.
  • Un fruit au choix.

Menu type déjeuner OU dîner

Déjeuner

  • Une salade verte en entrée. Vous pourrez l’agrémenter des crudités de votre choix (fenouil, concombre, radis, céleri, etc.). Si vous désirez y ajouter de la vinaigrette, pensez à la faire maison !
  • Une viande blanche ou un poisson à chair blanche. Accompagnez votre viande ou votre poisson de légumes verts (haricots verts, petits-pois, courgettes, etc.).
  • Une portion de fromage ou un yaourt.
  • Un fruit au choix.

OU

Dîner

  • Une soupe de légumes. il est évidemment préférable de préparer votre  soupe vous même. Si vous n’êtes pas le/la pro de la soupe, pas de panique ! Régime Recette vous propose de lire l’article suivant : Régime Soupe : comment maigrir en 7 jours
  • Une viande blanche ou un poisson à chair blanche. Accompagnez votre viande ou votre poisson d’une petite portion de féculents (pâtes , riz, etc.) ou de légumes verts (haricots verts, petits-pois, courgettes, etc.).
  • Une portion de fromage.
  • Un fruit au choix.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *